Lonquimay – Pucón

Dimanche, j’arrive tant bien que mal a Lonquimay entre les goutes. Le temps alterne entre éclaircies et averses, un vrai temps d’avril en France. J’hésite à pousser jusqu’à l’Argentine en espérant laisser derrière moi la pluie mais je décide de rester à Lonquimay.
Compte tenu du temps, j’opte pour une maison d’hôte ou j’ai une grande chambre spacieuse pour l’équivalent de 200 pesos mexicain.
Pas grand-chose a dire sinon que le soir, je dine une somptueuse pièce de bœuf, parmi les meilleures que j’ai mangé !
Lundi je me lève et… Grand soleil, comme dit précédemment, les jours se suivent et ne se ressemble pas !
L’idée de la journée c’est de relier Pucon par la campagne… ou la foret… enfin par les chemins quoi.
Mon tracé est tortueux et en forme de double S, je n’arriverai finalement pas a Pucón, mais j’aurai tout de même parcouru plus de 200 kilomètres de chemins de terre et de pierres dans la journée dans des paysages magnifiques. Je commence par une petite « route » au milieu de la cordillere.

Ensuite je traverse une zone de lagunas (lacs) dont la laguna de Gualletué ou le fleuve Bio Bio 
1

laguna

araucaria

laguna2

desert

arbre
riviere
riviere 2

lac

maison

Je fini la journée en direction des termes de San Sebastian puisque je n’ai pas le courage de poursuivre la centaine de kilomètres qui me sépare toujours de Pucón.

Juste avant d’arriver a destination, je déraille, chose rare en moto et qui ne m’était encore jamais arrivée. Il semble que l’axe de la roue arrière se soit desserré à cause des chocs répétés et le tendeur de chaine est cassé. Je remets la chaine en place, aligne la roue arrière comme je peux et repars en direction du camping.

Ce matin, au lieu de me doucher, je profite que le basin du terme soit inoccupé pour aller m’y relaxer, c’est un bassin naturel alimenté par une source chaude. Le cadre est superbe, au milieu des montagnes embrumées.

Comme prévue par la météo, le temps n’est pas prometteur, le ciel est chargé et je lève rapidement le camp voulant profiter que le chemin d’accès soit encore sec.
Je roule pendant 2 heures et demie sur la piste qui finie par m’amener a Currehue ou je « petit déjeuner » Un rôti terriblement bon et fondant. Ca fait du bien après cette matinée mi figue mi raisin, alternant crachin et éclaircies dans un cadre surement plus agréable par beau temps.

Apres le déjeuner, je retrouve l’asphalte et arrive rapidement à Pucón, petit village station de ski tres sympathique au pied du charismatique volcan du même nom.
Malheureusement, depuis mon arrivée, il pleut… C’est bien car ca me donne l’occasion de vous raconter mes aventure et de me battre avec l’interface de chargement de photos, mais disons que je préférerai être dehors… espérons que ca se calme rapidement.

Publicités
Cet article a été publié dans Chile. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

11 commentaires pour Lonquimay – Pucón

  1. Sainte Beuve dit :

    Bon t’as une météo de campagne Anglaise OK, mais ce pont, je te jure tu le trouves pas chez ces foutus British !

  2. Pascale dit :

    Eh you ! what’s wrong with the British ?
    How is the bike going on january 26th ?

  3. la moto va mieux, tendeur de chaîne neuf et amortisseur raffermi!

  4. Pascale dit :

    Le pont, ôte-moi un doute, tu ne l’as pas passé en moto ?

  5. Mauricio dit :

    Y como Vas? donde estás? todo bien?…. la moto sin problemas?

    Saludos

  6. sandra dit :

    que tal renaud!! que lindas las fotos!!

    mucha suerte motoquero y ojala no te toquen mas lluvias!!!

  7. Sainte Beuve dit :

    Bon alors t’en est où là ?
    Envoie des news qu’on puisse un peu s’évader du boulot…
    Profites bien…
    Tristan

  8. Ca manque de news tout ca, désolé… la semaine a été tres chargée… Je suis sur le point de manger un bifé a lo pobre… apres une nuit de camping dans les montagnes, on a bien mérité, demain, en route pour Ushuaia. Si tout va bien, je fais un petit summary ce soir… ou dans les 2-3 jours qui viennent

  9. Sainte Beuve dit :

    T’es déjà à Ushuaia ? Ca a été vite tout ca….
    Hésites pas à nous ramener du gel douche….. Arrete de raler je suis sur que ca te manques des blagues de bof comme ca 🙂
    Enjoy

  10. JM dit :

    Salut mec,
    J’ai reçu ta carte et ça m’a fait super plaisir!
    Pas de commentaires sur la vie parisienne, qu’est ce que j’aimerai être la bas!
    Donc pas de doute, des que tu rentre on se fera d autres virées plus courtes, pour en préparer une bien plus grande!
    Suerte man!

  11. Tort dit :

    Renau

    que buenas fotos y sigue subiendo mas aqui los touaregs al pendiente de tu viaje

    Saludos amigo ya para cuando regreses nos platiques de todo el viaje

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s